vendredi 14 juillet 2017

Seeker – Jack McDevitt


L’été est là, les vacances approchent, alors quoi de mieux qu’un belle aventure à travers l’espace pour se détendre ? Avec Seeker, on est plutôt bien servi dans le domaine, surtout lorsqu’on aime autant les chasses au trésor que les space-opera.
Dans un futur plus que lointain où l’humanité a conquis les étoiles, Chase Kolpath est l’assistante d’Alex Bénédict, un antiquaire spécialisé dans le pillage la localisation d’anciennes reliques spatiales et leur vente sur le marché. Alors qu’ils reviennent d’une mission infructueuse, une jeune femme leur demande d’estimer une coupe qu’elle a en sa possession.

Ils découvrent alors que l’objet a bien 9000 ans et qu’il pourrait provenir d’un vaisseau margolien, une des premières expéditions de colonisation vers une autre planète. Nos deux héros flairent le bon coup : à la clé, c’est un trésor d’antiquités qui pourrait les attendre, et la résolution d’un mystère resté en suspens depuis plusieurs millénaires…

Je suis tombée sur Seeker un peu par hasard (en fait c’est Monsieur Vert qui me l’a mis entre les mains, après l’avoir lui-même découvert comme ça en passant), mais dès les premières pages, j’ai senti que ce roman avait tout pour me plaire : on croirait tomber en plein Indiana Jones (l’aspect fantastique en moins) mais dans l’espace et dans le futur !

Les deux héros ne sont certes pas des archéologues (Indiana Jones n’est pas un très bon exemple ceci dit) mais ils ont un certain sens des valeurs, un goût du mystère… Il manque certainement le fouet et quelques serpents, mais cela est parfaitement compensé par des aventures à travers la galaxie.

Seeker est un roman prenant dès les premières pages car il adopte les codes d’un roman d’enquête : l’héroïne et narratrice Chase (qui vole franchement la vedette à son patron… à peu près tout le temps !) part sans cesse à droite à gauche pour fouiller dans des archives et interroger des personnes pour retrouver l’origine de la coupe.

Une fois que l’enquête sur le « volet humain » est terminée, on enchaîne dans une chasse au trésor dans l’espace. On réalise soudainement qu’un système solaire, c’est grand, et que retrouver un objet dont on n’a pas les coordonnées équivaut demande de solides connaissances en mouvements des corps stellaires…. Ce qui donne d’ailleurs un petit côté vertigineux au récit quand on commence à raisonner en années-lumière et en millénaires.

On voit donc du pays dans Seeker, on se met des étoiles plein les yeux et on profite d’un futur relativement paisible où l’humanité s’est envolée vers les étoiles, a résolu la majeur partie de ses problèmes et vit dans une paix relative avec ses seuls voisins aliens.

Le roman n’est pas parfait, on pourra lui reprocher notamment sa sous-intrigue de menaces un peu artificielle qui semble surtout là pour faire monter la tension. Et même si la lecture est plaisante, il manque le petit truc en plus qui le rendrait vraiment marquant.

Mais si vous vous cherchez un bon roman de divertissement pour l’été, Seeker est un roman très plaisant à lire, prenant et ludique, avec une héroïne féminine qui sait se défendre. Bref c’est un roman qui vous fera passer un très bon moment et qui n’aura aucun mal à vous faire rêver aux étoiles, au moins pour quelques temps.

Pour la petite anecdote, il s’agit en fait du tome 3 d’un cycle (traduit probablement parce qu’il a obtenu le prix Locus), mais ça n’a absolument aucun impact. Je ne me serais même pas rendue compte si je n’avais pas fouiné sur Internet, ce n’est absolument pas marqué sur mon exemplaire !

D’autres avis : BiblioMan(u), Bifrost, Natiora, Noni, Poljack

12 commentaires:

  1. Pas lu, donc pas d'avis, mais "Il manque certainement le fouet et quelques serpents" = hahaha. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Bah oui, y'a des critères à respecter pour les aventuriers quand même :D

      Supprimer
  2. À réserver en distraction pure du coup ! Je me demande ce que donne le premier tome qui a reçu le prix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce tome-ci qui a été primé en fait (d'où la traduction d'ailleurs je présume)

      Supprimer
  3. Ça m'a l'air d'être une lecture d'été idéale pour amateur de vaisseaux spatiaux :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Oui c'est bien le genre de bouquin à lire pendant un voyage. D'ailleurs je crois que je l'ai trimballé en Grèce et à Bordeaux avant de m'y coller pour de bon xD.

      Supprimer
  4. Je le note, je le note.
    J'aime beaucoup la SF de divertissement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      Dans ce cas cette lecture est faite pour toi ^^.

      Supprimer
  5. Il me semble que l'auteur s'est fait une spécialité d'écrire sur la xéno-archéologie. C'est un thème qui m'intéresse, mais j'avais toujours un doute sur ce roman, à cause de critiques parfois un peu tièdes.
    Mais tu le vends bien alors pourquoi pas. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lorhkan
      Je sais pas si y'a vraiment beaucoup de xénoarchéologie dans ce roman, mais le concept de partir à la recherche de vestiges antiques qui sont en fait des vaisseaux spatiaux millénaires a un certain charme.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. @Endea
      C'est une bonne lecture de divertissement ^^.

      Supprimer